Accueil

 

Pourquoi une formation en management de la PI et de l’innovation ?

Qui sommes nous ?

Pourquoi une formation en management de la PI et de l’innovation – un projet pédagogique innovant

Tentatives d’innovations à l’université et offre de produits obsolètes 

La recherche de l’information marketing et technologique

Pour un management de l’innovation et de la propriété intellectuelle

___________________








Introduction



La formation au management de la propriété intellectuelle s’adresse à toutes les entreprises quels que soient leur objet, statut ou taille.

Elle intéresse l’ensemble des agents de l’entreprise tous les profils et fonctions confondus (technique, marketing, management, droit, économie….)

Elle répond, d’une part, aux préoccupations managériales de l’entreprise dans la création et la gestion de ses titres de propriété intellectuelle et aux soucis particuliers de celles qui sont en quête de formation spécifique en management de la performance et du changement, d’autre part.

Certaines sont résolues à s’insérer dans l’économie de la connaissance et de l’innovation et à prendre part à la mondialisation, elles seront accompagnées avec efficacité dans leur démarche d’internationalisation grâce aux outils de la propriété intellectuelle.

 

 

 

Qu’il s’agisse de PME ou de grandes entreprises, qu’elles soient dans une perspective nationale ou internationale, la propriété intellectuelle demeure un facteur de compétitivité.

L’objectif de la formation au management de la propriété intellectuelle est donc d’accompagner les entreprises aussi bien dans la promotion de la production nationale que la promotion des exportations (produits agroalimentaires par exemple). Dans les deux cas de figure, l’entreprise doit développer des MARQUES FORTES pour porter des PRODUITS INNOVANTS.

Tentatives d’innovations à l’université et offre de produits obsolètes

Les établissements de formation supérieure sous tutelle du MERS ou hors MERS demeurent les plus gros pourvoyeurs en ressources humaines dans les domaines scientifiques et techniques pour les secteurs industriels tous confondus, ils se sont engagés ces dernières années dans des programmes de recherche et développement et dans la production sans cesse croissante de brevets d’invention.

Eléments de la Propriété Intellectuelle Etat des lieux des brevets 2017
Source : http://www.dgrsdt.dz/Pdf/Brevets/Brevets2017.pdf

L’université algérienne a développé sans aucun doute des compétences de base dans chaque discipline relevant du programme universitaire officiel et destinées pour chaque métier de l’entreprise.

Néanmoins, dans leurs différentes déclarations à la presse les représentants du MERS ont signalé l’absence d’innovations technologiques dans les entreprises et attiré l’attention des acteurs sur l’écart entre la recherche scientifique et les résultats socioéconomiques.

La recherche de l’information marketing et technologique

 

Les cadres d’entreprise doivent être initiés à la recherche de l’information sur l’état de la technique par l’utilisation du brevet d’invention et l’information marketing par les outils tels que : les marques, les indications géographiques, les dessins & modèles…ils sont incontournables dans tous projets d’innovations technologiques et/ou marketing.

Ainsi une population de futurs ingénieurs de la faculté de chimie ou d’électronique (par exemple) doit être dotée de compétences diversifiées de façon à traiter un projet d’innovation sous ses différentes approches afin de parvenir à l’objectif souhaité.



L’élargissement de la recherche académique classique bien maitrisée à une recherche d’ordre industrielle grâce à la littérature des brevets d’invention et des marques pourra générer des innovations susceptibles de répondre aux besoins des entreprises et/ou aux objectifs stratégiques d’intérêt national.

L’innovation n’est pas une action spontanée, elle est précédée détudes et analyses de marchés que l’entreprise sait bien faire, mais il faudrait aussi réaliser des études similaires sur l’état de la technique (c.à.d. savoir ce qui se fait dans un secteur industriel donné) ce que l’entreprise ne sait pas faire faute de formation dans ce domaine.

La masse d’informations recueillie peut déboucher sur des pistes d’innovation qui vont de l’amélioration de la qualité organoleptique d’une mayonnaise, moutarde… jusqu’à l’innovation d’un anticancéreux en passant par l’innovation d’un logiciel pour la gestion de l’épicerie du coin.

Ces innovations/inventions peuvent déboucher, le cas échéant, sur des dépôts de demandes de brevets d’invention.

Pour un management de l’innovation et de la propriété intellectuelle

La formation au management de la PI et de l’innovation prend part à cette problématique d’innovation et de compétitivité et entend y apporter sa contribution à travers un projet pédagogique qui se veut innovant.

Cet enseignement consiste en une méthodologie à l’utilisation des outils d’aide à la créativité et l’innovation.

L’innovation étant une activité interdisciplinaire et transversale, cette formation spécifique et pratique va s’appuyer sur les acquis universitaires et développer de nouvelles connaissances et compétences en propriété intellectuelle sous les angles du marketing, management, droit…

 

Conclusion

A l’issue de la formation, les cadres d’entreprise sauront maitriser les outils de PI au même titre que les autres outils des sciences de gestion, elle contribuera ainsi à faire évoluer les pratiques de gestion des entreprises. 

Mineure ou majeure, l’innovation n’est le monopole de personne, la propriété intellectuelle est un outil d’aide à la créativité et l’innovation, elle a sa méthodologie et ses outils, il suffit de s’en saisir.

Qui sommes nous ?

L’auteur du contenu de ce site est juriste de formation, il a enseigné dans une Ecole de Commerce pendant plus de 02 décennies et a exercé la profession de mandataire en propriété industrielle/intellectuelle durant la même période.

Le mandataire en propriété intellectuelle (désormais PI) appelé aussi conseil en PI ou encore Agent de brevets et marques dans le jargon anglo-saxon est un prestataire de services agrée par l’Etat qui accompagne les entreprises nationales et étrangères sur toutes les questions concernant les marques, les brevets d’invention, les dessins & modèles, les droits d’auteurs…

Les services portent globalement sur la protection juridique des titres de PI en Algérie (acquisition de droit, contentieux et précontentieux… ) le management de portefeuille de PI à travers divers services de veille, de recherches et accords de transfert de technologie…, des services administratifs pour gérer les changements affectant la vie de l’entreprise (adresse, dénomination…) et le maintien en vigueur des titres déposés.

Cette double expérience d’enseignant en école de commerce et de praticien en propriété intellectuelle nous a permis de mieux saisir la portée et l’enjeu de la formation transversale pour avoir servi dans un environnement ou l’enseignement était certes, riche et diversifié mais autant cloisonné et hyperdisciplinaire.

Le formateur souhaite partager son expérience avec les cadres et futurs cadres d’entreprise et enrichir les connaissances et expériences par l’apprentissage à l’utilisation des différents instruments de PI comme moyens d’aide à la création et l’innovation.

Les rubriques consacrées au management de la PI et de l’innovation, au profit des différents métiers et fonctions de l’entreprise indiquent en quoi ce projet pédagogique va permettre aux acteurs économiques d’acquérir de nouvelles compétences en PI et l’innovation.

 

___________________